« We have reached a crucial juncture in our history […] our generation is called upon to decide the fate of life on this planet[…] the world’s governements still spend a thousand billion dollars a year on arms and  the military and only a tiny fraction of this sum on maintaining a livable environment […] there is both a moral and a practical obligation for each of us to look beyond the surfaces of events and perceive the direction we are taking. »

Manifesto on Planetary Consciousness. Texte écrit par Dalai Lama et Ervin Laszlo (scientifique) et adopté en 1996 par le Club de Budapest, notamment par des membres illustres; Deepak Chopra (leader spirituel), Peter Gabriel (musicien), Mikhail Gorbachev (chef d’État), Vaclav Havel (chef d’État), Desmond Tutu (Prix Nobel de la paix), Mohmmad Yunus ( Fondateur de la Gramdeen Bank et Prix Nobel de la paix) et plusieurs autres figures spirituelles, politiques et culturelles.

Je suis perplexe…peut-être vous pouvez m’aider??

Depuis quelques années, je constate, comme la majorité d’entre vous, que nous sommes sur le bord d’une crise sans précédent. Documentaires, après rapports, après nouvelles, après d’autres documentaires, après clips-web, TOUS ces signes nous communiquent une prise de conscience essentielle, urgente, mais qui ne semble pas résonner chez nos leaders actuellement en perpétuelle campagne de « marketing » électorale.

Dit autrement (notamment par le Stern review en 2006), nous sommes à un point tournant sans équivoque: si nous agissons pas rapidement à réduire l’impact de l’activité humaine sur nos écosystèmes (au moment où nous avons encore les moyens d’agir), nous aurons un coût important à payer, un prix que nous ne pourrons pleinement payer.

« Human beings and the natural world are on a collision course. Human activities inflict harsh and often irreversible damage on the environment and on critical resources. If not checked, many of our current practices put at serious risk the future that we wish for human society and the plant and animal kingdoms, and may so alter the living world that it will be unable to sustain life in the manner that we know. Fundamental changes are urgent if we are to avoid the collision our present course will bring about. »

1992 World Scientists’ Warning to Humanity qui rassemblait plus de 1 700 scientifiques comprenant la majorité des Prix Nobel en science. Le texte complet sur le site web Union of Concerned Scientists

Pourtant, on en parle!! La société civile, le milieu scientifique et plusieurs personnalités d’envergure nous informent… alors pourquoi, en plein campagne électorale, cet enjeu est complètement éclypsé par la « stabilité » économique ? Semble-t-il que nous avons QUE quelques années pour agir avant que les impacts deviennent irréversibles… donc…

Pourquoi aucun leader en parle ?

J’ai rapidement fait le tour des plateformes politiques. Aucune mention des enjeux environnementaux sur le site du NPD. Le Bloc comporte quelques énoncés très peu développés, tandis que le PLC semble le parti politique le plus concret sur ces questions. Ai-je besoin de dire que les conservateurs ne pervoiçent pas la survie de nos écosystèmes d’un oeil intéressé!!??

Vu l’ampleur de l’enjeu, pourquoi nous en entendons si peu parler??

Selon John Wright, VP chez Ipsos-Reid; “You can’t run an election campaign nowadays on the environment … It’s not seen as a crisis in this country. It hasn’t affected people directly in many ways.” Comme avance Jean Monnet, « Les hommes n’acceptent le changement que dans la nécessité et ils ne voient la nécessité que dans la crise. »

Serait-ce donc sur cette base que nos politiciens en parlent si peu ??  Ce n’est pas politiquement rentable?? Et pendant que les pétrolières s’adaptent aux changements climatiques notamment grâce à de profondes analyses, pourquoi nos décideurs, ceux qui doivent nous guider à travers les enjeux, ne s’imposent pas une telle analyse pour les fins de la gouvernance de notre société ??

Quel Leadership ?

Toute cette réflexion m’amène donc à me poser cette question. Est-ce que nos leaders deviennent trop dépendants du marketing politique pour éviter d’en parler ? La prise de pouvoir est trop importante pour la risquer ?

À quoi bon vouloir guider notre société si on évite de discuter ouvertement du plus important enjeu de ce siècle ? Plus important encore, à travers cet enjeu, une quantité incroyable d’innovations émergent (autant technologiques, en design, en urbanisme,  en économie, en finance et en politiques publiques). N’est-ce pas assez visionnaire pour inspirer la population canadienne??

Qu’en pensez-vous? Comment aborderiez-vous cette question en campagne électorale ? L’enjeu est-il à éviter ou, dit autrement, met-il à risque les résultats électoraux ?

Comment démontrer du Leadership en politique ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s